http://www.imrmarseille.com

Bilan de fertilité Marseille : Les protocoles pour la Préservation de la Fertilité

Les protocoles pour la Préservation de la Fertilité

Les traitements pour la préservation de la fertilité

  • Carré Saint Giniez
  • 345 avenue du prado, 13008 Marseille
  • Tél.
  • Institut de Médecine de la Reproduction
  • 6 rue Rocca, 13008 Marseille
  • Tél. 0491167910
  • Nos horaires

    Le Carré Saint Giniez : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00

    Le Centre d'Echographies : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00, Samedi et dimanche : 8h30 - 12h00

  • Plan d'accès

Le principe du traitement est de récupérer un nombre d’ovocytes maximum tout en évitant une stimulation trop importante, c’est à dire utiliser une dose la plus faible possible tout en récupérant le plus possible de follicules.

Chaque protocole est adapté à la réserve ovarienne et doit être mesuré pour éviter un risque d’hyperstimulation ovarienne.

Dans presque tous les cas, il s’agit de protocoles courts, qui commencent à J1 ou J2 du cycle : des agonistes ou des antagonistes peuvent être proposés.

La durée de la stimulation est en moyenne de 10 à 12 jours : les injections sont quotidiennes au nombre de une ou deux par jour et sont toujours réalisées le soir. Le nombre d’échographies de surveillance (monitorage) est variable, mais sera souvent de 3. Le déclenchement de l’ovulation est indispensable, car il donne la maturité nécessaire pour pouvoir utiliser ensuite les ovocytes.

La ponction des 2 ovaires se fera 36 h après le déclenchement (= le surlendemain matin) sous anesthésie générale. Il s’agit d’une hospitalisation d’une demi-journée.

Les ovocytes récupérés sont conservés par vitrification (technique de congélation ultra-rapide). Chaque patiente sera revue ensuite pour décider, en fonction du nombre d’ovocytes récupérés, si une autre ponction est nécessaire. Dans les conservations ovocytaires, avant traitement d’un cancer du sein par exemple, le traitement peut être débuté à tout moment du cycle sans attendre J1 ou J2.

Entre deux stimulations, un délai de 1 à 2 mois doit être respecté, afin de pouvoir à nouveau bloquer l’axe hypothalamus-hypophyse-ovaire ; ce blocage est indispensable.

 

Contactez-nous