http://www.imrmarseille.com

Bilan de fertilité Marseille : Aspect psychologique de L'AMP

Aspect psychologique de L'AMP

  • Carré Saint Giniez
  • 345 avenue du prado, 13008 Marseille
  • Tél.
  • Institut de Médecine de la Reproduction
  • 6 rue Rocca, 13008 Marseille
  • Tél. 0491167910
  • Nos horaires

    Le Carré Saint Giniez : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00

    Le Centre d'Echographies : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00, Samedi et dimanche : 8h30 - 12h00

  • Plan d'accès

Dans le cadre de la procréation médicalement assistée je reçois à mon cabinet les couples qui ont recours à un don de sperme et les personnes présentant un risque viral. J'accueille aussi les personnes qui le souhaitent, dans une démarche personnelle, pour faire face à une situation d’infertilité qui engendre un mal-être voire une souffrance

1) le don de sperme :
Dans le protocole du don  de sperme, la législation française propose au couple au moins deux rencontres obligatoires avec le psychologue. Ces rencontres sont à penser comme une plateforme de réflexion pour aider le couple à formaliser sa pensée et à se poser les bonnes questions concernant leur démarche. Seront plus particulièrement évoquées les thèmes de l’anonymat du don, du secret ou du non secret à l’enfant sur sa conception mais aussi de la paternité et de la fonction paternelle comme instance symbolique.

Je n’attends pas de réponse à priori, d’un choix plutôt qu’un autre, ce qui importe surtout c’est de permettre au couple d’être serein et en phase dans ses choix.
Il s’agit aussi de repérer de quelle manière les deux membres du couple acceptent ce don. C’est un point important des entretiens car de leur ressenti respectif dépendra la manière dont ils pourront chacun évoluer et aborder leur avenir avec la famille qu’ils envisagent de fonder.
Les deux entretiens sont l’occasion d’aborder ces différents thèmes parfois pour la 1ère fois pour le couple ou de les mûrir pour d’autres. Dans tous les cas, c’est un moment crucial pour leur permettre de ne pas éluder le Réel et d’éviter de refouler ce qui est important pour eux de prononcer.

Il est donc souhaitable que les deux membres du couple s'exrpiment librement sur ces questions et c'est ce que je les invite à faire durant les séances.

Enfin, quels que soient leurs choix, je leur recommande de laisser ces questions ouvertes afin de ne pas gêner le travail psychique de l’un ou de l’autre dans leur futur relation avec leur enfant. En effet, les projections imaginaires d’un éventuel enfant et le Réel d’une relation avec cet enfant pouvant permettre certains remaniements subjectifs.

2) le risque viral :
Dans le cas d’un risque viral (HIV ; Hépatite…) d’un ou des deux membres du couple, une consultation est envisagée avec le psychologue pour permettre d’évaluer là où en est le couple dans sa démarche de fonder une famille. Il s’agit de repérer les mesures prises par le couple pour éviter une transmission à l’enfant et au partenaire sexuel, leur ressenti respectif par rapport à la maladie et leurs projections communes sur le futur. C’est aussi un moment pour faire le point sur l’évolution de leur maladie, la prise du traitement et l’acceptation de chacun dans ce projet d’avoir un enfant ensemble.
Enfin, dans les cas de passé de toxicomanie, c’est un moment important pour repérer que la période de l’addiction est révolue.

 

3) les démarches personnelles :
La situation d’infertilité engendre souvent un mal être, voire une grande souffrance. Il est important de pouvoir accueillir les personnes qui le souhaitent et de les aider à formuler ce qui est difficile à vivre.
Je leur propose une thérapie de soutien leur permettant d’évoquer et d’élaborer sur leur position subjective. Il s’agit de faire la lumière sur ce que vient susciter cette position d’infertilité et de leur permettre de s’approprier au mieux leur démarche de procréation médicalement assistée.

Docteur Valérie Hamon

Contactez-nous