Fiche pratique

La Fécondation In Vitro – FIV

La Fécondation In Vitro, ou FIV, consiste à provoquer la rencontre de l’ovule et des spermatozoïdes In Vitro, en laboratoire, et non In Vivo, directement dans le ventre. Ce que l'on appelle traditionnellement "bébés éprouvettes".

La Fécondation In Vitro – FIV

La Fécondation In Vitro classique

La FIV est un protocole de procréation assistée proposé, soit quand les trompes sont de mauvaise qualité (absence d’une possibilité de rencontre entre l’ovule et les spermatozoïdes In Vivo), soit quand la capacité des spermatozoïdes à rencontrer l’ovule n’est pas suffisante (le sperme n’est pas apte à réaliser une insémination intra-utérine).

Ici, la stimulation ovarienne peut se permettre d’être plus forte que dans le cas d’une insémination artificielle, car tous les ovules recrutés par une piqûre de stimulation vont être ponctionnés par voie vaginale, sous anesthésie ; ainsi, un nombre d’ovules trop important ne présentera pas de risque de grossesses multiples.

L’ensemble des ovules seront mis en fécondation avec les spermatozoïdes, on obtiendra un nombre donné d’embryons ; on aura alors de droit de replacer qu’un à deux embryons, toujours pour éviter les grossesses multiples.

 

La FIV en pratique

On va distinguer deux typologies de protocoles de Fécondation In Vitro classique : les protocoles « analogues antagonistes », et les protocoles « agonistes ».

Les protocoles analogues antagonistes :

Il s’agit d’injections quotidiennes sous-cutanées qui peuvent débuter dès le début du traitement (J1 ou J2), ou bien un peu plus tard (J5 ou J6). La stimulation se fait par des gonadotrophines (stylo ou seringue) en sous-cutanée. Il y aura donc deux injections quotidiennes minimum.

Les protocoles agonistes :

Le protocole long ; le blocage se fait 14 jours avant la stimulation avec une injection d’agoniste en intramusculaire, sous-cutané ou encore par voie nasale. Le traitement se poursuit par des injections de gonadotrophines (stylo ou seringue).

Le protocole court ; le blocage par agonistes se fait sur un mode sous-cutané et commence en même temps que la stimulation de l’ovaire. Il y aura deux injections par jour.

Pour toutes les stimulations le déclenchement de l’ovulation est effectué par de l’hCG (en sous-cutané ou en intramusculaire), 36h avant la ponction ovarienne, c’est-à-dire avec le prélèvement des ovocytes.

 

Pour aller plus loin :

345 avenue du prado
13008 Marseille
Tel : 04 86 570 570
Fax : 04 86 570 580

6 rue Rocca
13008 Marseille
Tel : 04 91 16 79 10
Fax : 04 91 16 03 50

6 rue Rocca
13008 Marseille
Tel : 04 91 16 79 16

77 Rue Dr Escat
13006 Marseille
Tel : 0 826 39 99 02