http://www.imrmarseille.com

Bilan de fertilité Marseille : L'insémination avec sperme du conjoint

L'insémination avec sperme du conjoint

  • Carré Saint Giniez
  • 345 avenue du prado, 13008 Marseille
  • Tél.
  • Institut de Médecine de la Reproduction
  • 6 rue Rocca, 13008 Marseille
  • Tél. 0491167910
  • Nos horaires

    Le Carré Saint Giniez : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00

    Le Centre d'Echographies : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00, Samedi et dimanche : 8h30 - 12h00

  • Plan d'accès

Dans certains cas d'infertilité, l'équipe médicale peut proposer au couple fertile le recours à l'insémination avec sperme du conjoint, technique la plus simple, la plus ancienne, qui facilite la rencontre entre l'ovocyte et le spermatozoïde.

 

Les indications

L'insémination peut être proposer dans les cas suivants :

   - Causes masculines : anomalies modérées du sperme (qualité/       quantité) , troubles de l'éjaculation.
   - Causes féminines : anomalies du col de l'utérus ou de la       glaire qu'il sécrète, pouvant interférer avec le passage des       spermatozoïdes du vagin vers l'utérus. 
   - Causes mixtes : masculines et féminines.
   - Causes inexpliquées.
   - Après échecs répétés de stimulation simple de l'ovulation.

Le traitement de la patiente

Avant de réaliser l'insémination avec le sperme du conjoint, un traitement visant à stimuler légèrement l'ovaire est généralement prescrit.
Cette stimulation est destinée à corriger un éventuel trouble de l'ovulation, à réaliser l'insémination dans une courte période où la fécondité est maximale et enfin à augmenter les chances d'obtenir une grossesse grâce, parfois, au développement de deux follicules au lieu d'un seul.
Ce traitement est surveillé par un monitorage couplant des échographies pelviennes à des dosages hormonaux dans le sang.

Lorsque le ou les follicules (pas plus de trois) contenant l'ovocyte ont atteint la bonne taille et que le taux d'oestradiol sanguin est suffisant, l'ovulation est déclenchée par une injection d'hormone HCG.
L'insémination a lieu entre 35 à 40 heures après l'injection de cette hormone, soit, lors de la période où la fécondité est maximale.

 

Le traitement du sperme du conjoint

Le sperme doit être recueilli par masturbation au laboratoire deux heures avant l'insémination, le temps de permettre au sperme de se liquéfier dans une étuve à 37°C, de l'analyser, et de pratiquer la technique de sélection des spermatozoïdes mobiles.
Cette sélection est obtenue en faisant passer les spermatozoïdes à travers une solution de haute densité qui élimine les composants inutiles ou néfastes contenus dans le sperme : les bactéries, la partie liquide du sperme (plasma séminal), les cellules qui ne sont pas des spermatozoïdes, les spermatozoïdes immobiles ou insuffisamment mobiles et certains des spermatozoïdes présentant une morphologie anormale.

 

L'insémination

L'insémination est réalisée sans hospitalisation, au moyen d'un cathéter à usage unique, souple et très fin, relié à une petite seringue contenant le sperme préparé (volume injecté : moins d'un millilitre).
Le cathéter est introduit dans la cavité utérine après mise en place d'un spéculum. Cette insémination, qui passe par les voies naturelles que constituent le vagin et le col de l'utérus, est totalement indolore.
Une fois le sperme déposé au fond de l'utérus, le cathéter est délicatement retiré et la patiente doit simplement rester allongée quelques minutes.
Les spermatozoïdes mobiles remontent naturellement vers les trompes à la rencontre de l'ovocyte.
La fécondation se fait selon le processus naturel « in vivo » puisqu'elle se passe à l'intérieur du corps de la femme.
Après cela la patiente peut reprendre une activité normale.

 

Les résultats

Les chances d'obtenir une grossesse par insémination du sperme de conjoint se situent entre 10 et 15% par cycle de traitement.
La répétition des cycles d'insémination n'aboutit pas à une addition arithmétique des chances de succès, mais permet de les augmenter, dans la limite de six inséminations.
Si cette technique simple, peu traumatisante et efficace, a rendu de grands services à de nombreux couples, elle ne constitue pas le seul recours à un problème d'infertilité.
En cas d'échec, les médecins peuvent également proposer la Fécondation In Vitro (FIV), réalisable avec ou sans micro-injection de spermatozoïdes dans l'ovocyte (ICSI). 

Docteur Laurence Parola

Contactez-nous