http://www.imrmarseille.com

Bilan de fertilité Marseille : Le spermogramme

Le spermogramme

  • Carré Saint Giniez
  • 345 avenue du prado, 13008 Marseille
  • Tél.
  • Institut de Médecine de la Reproduction
  • 6 rue Rocca, 13008 Marseille
  • Tél. 0491167910
  • Nos horaires

    Le Carré Saint Giniez : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00

    Le Centre d'Echographies : Lundi au vendredi : 8h00 - 19h00, Samedi et dimanche : 8h30 - 12h00

  • Plan d'accès

Le spermogramme standard :

Cet examen qui vise à caractériser les spermatozoïdes du point de vue de leur quantité et de leur qualité, est réalisé après avoir effectué un recueil de sperme au laboratoire par masturbation.

Le spermogramme va permettre de détecter d'éventuelles anomalies dont les plus informatives concernent le nombre de spermatozoïdes, leur mobilité et leur forme.

Le nombre de spermatozoïdes est calculé par millilitre de sperme.Les normes en vigueur, définies par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), prévoient qu'un sperme est dit normal si on y trouve plus de 20 millions de spermatozoïdes par millilitres (voir tableau).

On parle d'azoospermie lorsqu'il n'y a aucun spermatozoïdes dans l'éjaculat. Dans ce cas, il faut déterminer s'il s'agit d'une absence de fabrication de spermatozoïdes (azoospermie sécrétoire) ou d'un problème de canal obstrué (azoospermie excrétoire). Pour différencier les deux cas, on fera dans un premier temps une analyse biochimique du sperme (voir plus bas) et une prise de sang (dosage de la FSH).

Le spermogramme apporte aussi des informations sur la mobilité des spermatozoïdes.

La mobilité des gamètes, conférée par leur flagelle animé de mouvements incessants, est un critère de qualité important : des spermatozoïdes insuffisamment mobiles ne peuvent pas parcourir le chemin nécessaire à travers les voies génitales féminines pour aller à la rencontre de l'ovocyte et le féconder.
Un sperme est dit normal si plus de 50% des spermatozoïdes ont une mobilité progressive.

Enfin on dit qu'un sperme est normal du point de vue de la morphologie des gamètes si plus de 30% des spermatozoïdes ont une tête de forme normale.
Les spermatozoïdes ayant une anomalie de forme de la tête ont en effet des difficultés à traverser la glaire féminine, mais aussi les enveloppes qui entourent l'ovocyte; ils ont donc beaucoup moins de chance de féconder ce dernier.

Il faut savoir cependant que les valeurs normales peuvent varier selon les sources.
Dans notre laboratoire, les valeurs minimales ont été choisies après analyse de 500 donneurs français ayant prouvé leur fertilité.
Dans ce modèle, le nombre de spermatozoïdes doit être supérieur à 40 millions par millilitre, le pourcentage de mobilité progressive doit être supérieur à 40%, et celui des spermatozoïdes à morphologie normale à 50%.

Les autres paramètres du spermogramme standard ont également un intérêt : le volume (on parle d'hypospermie quand il est diminué, d'aspermie quand il est nul et d'hyperspermie quand il est augmenté), la viscosité,le PH (qui peut révéler une pathologie prostatique) et la vitalité (pourcentage de spermatozoïdes vivants par millilitre).

Enfin la présence d'agglutinats de spermatozoïdes peut signer la présence d'anticorps antispermatozoïdes et la présence de globules blancs témoigne d'une infection des voies génitales masculines.
Dans ce dernier, une spermoculture sera réalisée afin d'identifier le germe causal ainsi que la liste des antibiotiques actifs sur le germe.


Les examens spécialisés de spermiologie :

Dans certaines circonstances, des examens spécialisés peuvent être demandés en dehors du simple spermogramme.

1. Recherche d'anticorps antispermatozoïdes :
Cette recherche se fait sur les spermatozoïdes, dans le plasma séminal qui contient les spermatozoïdes et dans le sang. Elle peut aussi être effectué chez la conjointe dans la glaire cervicale et dans le sang. Cette recherche est généralement faite devant la présence d'agglutinats de spermatozoïdes dans le sperme, ou lorsque l'on constate une anomalie du mouvement des spermatozoïdes dans l'éjaculat ou dans la glaire cervicale au cours d'un test post-coïtal.

2. La biochimie séminale :
Elle consiste à doser différentes molécules en cas d'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat (carnitine, alpha-glucosidase, citrate, phosphatases acides, zinc, fructose). Ces dosages peuvent mettre en évidence un obstacle ou une malformation sur les voies d'excrétion des spermatozoïdes (épididyme, canal déférent, vésicules séminales, prostate).

3. Analyse automatisée du mouvement des spermatozoïdes :
Cette analyse réalisée par ordinateur peut permettre de déceler des anomalies du mouvement non visibles au microscope. Elle est demandée en cas d'échec inexpliqué de fécondation en FIV. 

 

Valeurs normales du spermogramme
selon l'OMS

Volume. >= 2,0 mililitres.
pH. 7,2 - 8
Nombre. >= 20 millions par militre.
Mobilité. >= 50% de mobilité progressive.
Morphologie. >= 30% de formes normales.
Vitalité. >= 75% de formes vivantes.
Agglutinats. Absence.
Globules blancs. < 1 million par mililitre.

 

D'autres analyses ont été décrites mais sont aujourd'hui moins pratiquées depuis l'avènement de l'ICSI (injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes) ; ces analyses sont :

 

• l'étude de la fixation des spermatozoïdes à la zone pellucide :    Elle consiste à observer la capacité des spermatozoïdes à se    fixer sur des enveloppes d'ovocytes.
• l'étude de la réaction acrosomique : elle évalue la capacité des    spermatozoïdes à larguer les enzymes responsables de la    pénétration des spermatozoïdes dans l'enveloppe ovocytaire.
• l'étude de la maturité nucléaire des spermatozoïdes par la    coloration au bleu d'aniline ou à l'acidrine orange.
• l'étude de la pénétration des spermatozoïdes dans des     ovocytes de hamster (hamster-test).

Le test de Migration Survie (TMS) est systématiquement demandé avant une Insémination ou une Fécondation In vitro. Ce test est effectué dans le même temps que le spermogramme et est soumis à entente préalable.

Dans certaines indications plus spécifiques pourront êtres demandés, un test de fragmentation de l’ADN ou un test IMSI (observation des spermatozoïdes) à fort grossissement.

Contactez-nous