Informations

L’échographie féminine

L’échographie féminine

L’échographie est un examen permettant de visualiser les organes internes en utilisant leur capacité à absorber ou à réfléchir les ultrasons.

C’est un examen indolore et sans danger qui est souvent réalisé aujourd’hui en gynécologie par voie basse, c’est-à-dire par voie endovaginale.
Le fait que la sonde d’échographie soit introduite par voie vaginale permet en effet d’approcher les organes à explorer de plus près et donc de mieux les visualiser.

Lors du bilan d’un couple infertile, l’échographie des organes génitaux internes de la femme peut permettre de mettre en évidence :

– des kystes para ovariens ou para tubaires

– appréciation de la réserve ovarienne en mesurant le nombre de follicules antraux au niveau des ovaires ce qui permet d’évaluer la réponse ovarienne au cours d’une stimulation

– des pathologies ovariennes : masse ovarienne, kyste isolé, ovaires polykystiques, endométriose

– des pathologies utérines : fibromes, polypes, malformations utérines (intérêt de l’échographie 3D)

– des pathologies tubaires : hydrosalpinx.

Elle permet aussi d’apprécier la qualité de la muqueuse utérine et donc sa capacité à accueillir un embryon.
La qualité de l’endomêtre peut être évaluée au cours d’une échographie classique en observant son aspect et en prenant ses dimensions.
Elle peut également être évaluée grâce aux nouvelles techniques utilisant l’effet DOPPLER et la couleur, techniques qui permettent d’apprécier l’irrigation vasculaire de l’utérus en étudiant les flux sanguins des artères utérines.

Enfin, l’hystérosonographie, qui s’apparente peut-être plus à une hystérographie qu’à une échographie, est un examen échographique qui permet de vérifier l’état de la cavité utérine.

Réalisée juste après la fin des règles, elle consiste à injecter à l’aide d’un petit cathéter du sérum physiologique stérile pendant qu’une échographie réalisée dans le même temps étudie la cavité de l’utérus.

Dans le domaine de la fécondité, cette technique permet de mettre plus facilement en évidence un ou plusieurs polypes, ou des synéchies (petits accolements de la muqueuse utérine qui gênent l’implantation de l’embryon).

En pathologie gynécologique, elle est utile dans l’exploration des saignements survenant en dehors des règles.

 

Dr. Thibault-Labbe

345 avenue du prado
13008 Marseille
Tel : 04 86 570 570
Fax : 04 86 570 580

6 rue Rocca
13008 Marseille
Tel : 04 91 16 79 10
Fax : 04 91 16 03 50

6 rue Rocca
13008 Marseille
Tel : 04 91 16 79 16

77 Rue Dr Escat
13006 Marseille
Tel : 0 826 39 99 02