Informations

Réserve ovarienne, ovocyte et ovulation

Réserve ovarienne, ovocyte et ovulation

OVOCYTE

L’ovule ou ovocyte est la cellule sexuelle (ou gamète) produite CHEZ LA FEMME.

Il contient la moitié des chromosomes du futur embryon. Dans l’espèce humaine, l’ovule n’a pas terminé sa méiose (il est bloqué en métaphase II), ainsi on parle plutôt d’ovocyte II, il contient 23 chromosomes à 2 chromatides.

CYCLE OVARIEN

Le cycle ovarien se compose de différents stades et est modifié au cours de la vie.

La phase folliculaire: Un certain nombre de follicules primordiaux (5 à 15 environ) commencent leurs maturations sous l’influence de l’hormone FSH. Normalement, un seul de ces follicules atteindra la maturité. Les autres dégénèreront. Au cours de la maturation folliculaire se forment un grand nombre de cellules folliculaires et de cellules de la thèque. Les cellules de la granulosa sécrètent des œstrogènes qui déclenchent la phase folliculaire ou proliférative au niveau de l’endomètre et stimule la LH hypophysaire à partir d’un seuil ce qui entraîne alors le pic de LH qui déclenche l’ovulation

L’ovulation: dure quelques secondes, effraction du follicule mûr et expulsion de l’ovocyte.

La stimulation ovarienne en fécondation in vitro évite le gaspillage et a pour but d’amener à maturation tous les ovocytes contenus dans tous les follicules qui démarrent leur maturation et qui auraient dégénéré dans un cycle spontané. Elle utilise de la FSH en injection. La ponction folliculaire récupère les ovocytes avant leur expulsion.

La phase Lutéale: 14 jours, le follicule hémorragique se transforme rapidement en corps jaune régresse rapidement s’il n’y a pas de fécondation.

Lors du cycle suivant, un autre groupe de follicules recommencera à nouveau, un seul atteindra la maturité.

OVULATION

L’ovulation est la libération d’un ovocyte par l’ovaire. L’ovocyte et le spermatozoïde formeront, lors de la fécondation, la première cellule de l’embryon. La fécondation a lieu dans le 1/3 externe de la trompe de Fallope, la nidation, l’implantation de l’embryon dans l’utérus, a lieu environ 5 ou 7 jours après la fécondation.

Lors de l’ovulation c’est un ovocyte (ovule qui n’a pas terminé sa maturation) qui est libéré.. L’ovocyte est expulsé à partir de l’un des follicules de De Graaf, dernière étape du développement folliculaire avant l’ovulation.

La date d’ovulation varie beaucoup d’une femme à l’autre, et dire que les femmes ont des cycles de 28 jours et qu’elles ovulent le 14e jour est une approximation+++++. Cette notion est très importante pour celles et ceux qui veulent programmer leurs rapports, ils peuvent se tromper lourdement !

Pour certaines femmes, l’ovulation a lieu à intervalle régulier, pour d’autres pas comme dans les cas de dysovulation par exemple dans le syndrome des ovaires polykystiques.

Le premier jour des règles annonce le début du cycle. Ce dernier est variable d’une femme à une autre. La période entre l’ovulation et les menstruations qu’on appelle phase lutéale.

LA RESERVE OVARIENNE

Les cellules germinales sont complètement formées, vers la 4e semaine de la vie embryonnaire.

Celles-ci vont subir plusieurs mitoses successives, pour donner des ovogonies. Leur quantité est estimée à environ 7 millions après cette multiplication. Ce stock n’est pas renouvelable.

À la naissance il ne reste plus que 700 000 ovocytes I et seulement 400 000 à la puberté.

A la puberté, les ovocytes contenus dans les follicules vont être activés. C’est-à-dire qu’un ovocyte par cycle va être sélectionné et ne pas dégénérer (atrésie).  II est expulsé au moment de l’ovulation.

À partir de 25 ans, il y a accélération de la dégénérescence de follicules primordiaux (atrésies folliculaires) qui s’accélère à partir de 35 ans. Lorsque ce stock en ovocytes I est épuisé, on parle de ménopause. Entre 35 et 43 ans le stock diminue de manière considérable si bien que la fertilité diminue aussi. L’Hormone anti Mullérienne (AMH) et le compte de follicules antraux (CFA) permettent d’apprécier cette réserve.

La Fécondation in vitro ne peut pas augmenter la réserve ovarienne, la stimulation de l’ovulation ne permet seulement la maturation de follicules qui existent déjà et qui auraient dégénérés.

Quand la réserve ovarienne est faible, les résultats de la fécondation in vitro sont moins bons et à partir d’une certaine réserve, la fécondation in vitro devient impossible à réaliser et il faut s’orienter vers le don d’ovocytes.

Dr. Chabert-Orsini

345 avenue du prado
13008 Marseille
Tel : 04 86 570 570
Fax : 04 86 570 580

6 rue Rocca
13008 Marseille
Tel : 04 91 16 79 10
Fax : 04 91 16 03 50

6 rue Rocca
13008 Marseille
Tel : 04 91 16 79 16

77 Rue Dr Escat
13006 Marseille
Tel : 0 826 39 99 02